Ne dites plus «IPO», mais «ICO»

Les «initial coin offerings» permettent à des start-up de lever des fonds rapidement grâce à des monnaies virtuelles. Elles sont à mi-chemin entre l’entrée en bourse et le crowdfunding. Toujours plus populaires, elles sont néanmoins très risquées